Crues hivernales dans la Venise Verte

La Venise Verte, un territoire à deux visages

 

L’hiver dans le Marais Poitevin, il ne s’y passe jamais rien…

Le Marais Poitevin en hiver - La Venise verte inondéeC’est sûr, le flot estival de visiteurs a bien disparu ! Il est loin le ballet des barques parcourant les canaux de la Venise Verte avec ou sans guides-bateliers. Avec l’arrivée de l’automne puis de l’hiver, les couleurs du paysage se métamorphosent. Ce marais d’ordinaire si vert, qui a donné son nom à la Venise Verte, a changé de couleur. Les feuilles des frênes têtards et des peupliers sont tombées. Les iris jaunes, les nénuphars et les lentilles d’eau ont disparu sous l’eau pour mieux renaître au printemps suivant. Le marais mouillé a perdu son manteau de verdure et notre regard peut désormais balayer le paysage pour mieux apercevoir à travers champs les rangées d’arbres laissant deviner l’emplacement des canaux. Tout est plus calme dès lors que l’agitation humaine des beaux jours a disparu. D’autres habitants de la Venise Verte eux n’ont pas stoppé leurs activités quotidiennes. Les hérons cendrés, ragondins, poules d’eau et une grande partie de la faune du Marais Poitevin n’hiberne pas. Durant toute la journée, on aperçoit beaucoup plus facilement cette faune d’ordinaire dissimulée par la végétation locale.

Puis soudain, quand la nature nous réserve des hivers pluvieux, le paysage change radicalement… Le Marais Poitevin retrouve alors sa vocation d’origine, à savoir une immense cuvette récupérant les eaux de pluie des terres environnantes situées à une altitude légèrement supérieure. Les rivières chargées en eau de la Sèvre Niortaise, de la Vendée, de l’Autize, du Mignon et du Lay se jettent dans le marais mouillé, passage obligé avant d’atteindre la mer, située à 50 kilomètres de là. Afin de protéger de l’inondation la partie desséchée du Marais Poitevin, servant à l’agriculture et à l’élevage, le marais mouillé se sacrifie et accueille les crues. On peine à le croire, mais l’eau peut monter jusqu’à 1 mètre au-dessus des terres de la Venise Verte. Le paysage ressemble alors à un immense lac parsemé d’arbres dont les troncs jaillissent des flots. Les crues ne durent généralement jamais plus d’une semaine.

Pour mieux vous rendre compte de ce changement de paysage, voici quelques clichés pris en 2014 à proximité de Coulon, dans la Venise Verte. Les photos ont été prises avec le même angle de vue avant et pendant une crue dans le marais mouillé.

Point de vue 1

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Point de vue 2

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Point de vue 3

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Point de vue 4

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Point de vue 5

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Point de vue 6

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Point de vue 7

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Point de vue 8

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Diaporama du Marais Poitevin avant et après la crue hivernale dans la Venise Verte

Vous ne verrez plus la Venise Verte de la même façon lors de votre prochaine visite en ces lieux ! A votre tour, avez-vous déjà parcouru le marais mouillé durant une crue hivernale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *