Le Frêne têtard

Le frêne est l’arbre le plus représenté sur les photos et les cartes postales de la Venise Verte (appelée également Marais Mouillé). Dans le Marais Poitevin, on le surnomme « frêne têtard » à cause de l’aspect de son tronc qui forme une masse à son sommet et donne l’apparence d’une tête.

La durée de vie d’un frêne varie de 100 à 200 ans.

Frêne têtard âgé dans le Marais Poitevin

L’arbre le plus représenté dans le Marais Poitevin

Le frêne têtard n’est présent en masse dans le Marais Poitevin que depuis le 19ème siècle. A cette époque, de grands travaux d’assèchement du marais mouillé ont été engagés. Le frêne a été préféré à de nombreuses autres espèces d’arbres car il a l’avantage d’être très tolérant à l’eau et son réseau racinaire complexe permet de consolider les berges de tous les canaux du Marais Poitevin. C’est donc à cette époque que le visage actuel de la Venise Verte a commencé à se dessiner.

Rangée de frênes têtards le long d'un canal dans le Marais Poitevin
Paysage typique du Marais Poitevin

Un arbre utile à tous les niveaux

Dans le Marais Poitevin, l’utilité du frêne têtard est incontestable tant il rend service à l’homme et à la nature :

  • Il consolide les berges de canaux : Très résistant à l’eau et doté de multiples racines profondes et étendues, le frêne est planté en bordure de terrain sur les berges. Il limite ainsi fortement l’érosion naturelle des terrains notamment en période de crues dans le marais mouillé.
Frêne têtard et son système racinaire hyper développé dans le Marais Poitevin
Un système racinaire hyper développé
Feuilles de frênes têtard dans le Marais Poitevin
Feuillage de frêne
  • Il chauffe nos habitats : le frêne fournit du bois dur à forte densité ayant un excellent pouvoir calorifique. Les branches des frênes sont coupées durant l’hiver tous les 7 à 10 ans environ, lorsque celles-ci ont atteint un diamètre de 10 à 15 cm.  Les frênes têtards situés en bordure de parcelles d’élevage sont taillés à une hauteur de 2 mètres afin d’éviter que les bovins ne mangent les jeunes pousses de branches. Pour les terrains du marais mouillé n’ayant pas de vocation d’élevage (terrées et cultures maraîchères),  les frênes têtards sont taillés à une hauteur d’un 1 m à 1 m 50 pour faciliter la coupe des branches à hauteur d’homme.

Stère de frênes dans le marais poitevin

  • Il offre un refuge à de nombreux animaux : ses racines se développent jusque dans l’eau et offrent des cachettes à la faune aquatique (poissons, grenouilles, insectes aquatiques). Son tronc imposant et creux sert de refuge à de nombreux insectes, oiseaux et petits mammifères. Ses branches permettent d’ombrager les bordures du terrain pour les bovins.
Tronc de frêne têtard dans le Marais Poitevin
Cachette naturelle dans le tronc d’un frêne

Un paysage en danger

Du fait de l’abandon progressive depuis le milieu du 20ème siècle de l’exploitation du marais mouillé (cultures maraîchères, élevage, pêcheries, etc…), il y a forcément moins de main d’œuvre qu’autrefois ayant intérêt à entretenir les frênes et les canaux pour préserver leur outil de travail. De nos jours, de nombreux canaux sont donc laissés à l’abandon et sont obstrués par la végétation envahissante des branches de frênes et des autres arbres. Le visage de la Venise Verte tel qu’on le connait aujourd’hui tend à disparaître au fil des années. Heureusement et malgré l’ampleur de la tache, de nombreux particuliers, entreprises touristiques, amoureux du marais et les collectivités locales prennent progressivement le relais pour entretenir la Venise Verte.

Alignement de jeunes frênes dans le Marais Poitevin
Alignement de jeunes frênes dans le Marais Poitevin

Une reconnaissance et des labels qui changent tout :

La survie des frênes têtards de la Venise Verte passe surtout par l’implication des collectivités locales. Voici les principales actions engagées aujourd’hui :

  • Label Grand site de France : Le Marais Poitevin est classé grand site de France depuis l’année 2010. Ce label engage les collectivités locales à mettre en oeuvre des moyens financiers et humains nécessaires autours d’un projet de préservation, de gestion et de mise en valeur du Marais Poitevin.
  • Label « Parc naturel interrégional » obtenu en 2014, engage les collectivités territoriales à protéger la qualité paysagère et le patrimoine naturel, historique et culturel du Marais Poitevin sur une période de 12 ans.
frênes-têtards-fraîchement-étêté
Frênes têtard fraîchement étêté
Rangée de frênes têtards dans le Marais Poitevin
Paysage typique du Marais Poitevin
Rangée de frênes têtards et de peupliers dans le Marais Poitevin
Paysage typique du Marais mouillé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *