Un Bitard photographié pour la première fois

bitard légende marais poitevinLe Bitard du Marais Poitevin, animal mythique, l’équivalent du dahu dans d’autres régions françaises a été photographié pour la 1ère fois le week-end dernier au bord d’une conche du côté de Coulon.

Damien Lamproie et Francis Gardon, deux photographes amateurs, passionnés de faune et de flore, sont tombés par hasard sur l’animal et ont pu saisir cet instant rare sur leur objectif avant qu’il ne s’enfuisse dans les bois.

Le bitard, une créature grosse comme 3 lièvres

Damien Lamproie et Francis Gardon n’en reviennent toujours pas. Samedi dernier, vers 19h00, ces deux amis, passionnés de photographie, sont tombés sur un animal bien étrange en parcourant le marais du côté de Coulon, dans les Deux-Sèvres.

Damien nous raconte cette folle histoire : « Au début, j’ai cru que mes lunettes étaient embuées… Nous étions en train de marcher le long d’une parcelle du marais mouillé, au bord d’une conche à la recherche de fritillaires pintades (saison d’éclosion pour cette plante), quand j’ai aperçu sur la berge d’en face une sorte de gros animal qui nous fixait, avec deux grandes oreilles dressés ! Il avait l’apparence d’un lièvre mais était bien plus gros ! Gros comme un sanglier je dirais. Il ne semblait pas apeuré, il se cachait derrière un frêne têtard mais il nous avait repéré depuis longtemps je pense. Lorsque nous nous sommes arrêtés, j’ai à peine eu le temps de braquer mon appareil photo sur lui que le bougre a déguerpi en un éclair dans le bois derrière lui. J’ai heureusement pu prendre 2 clichés de l’animal ».

bitard légende marais poitevin
Crédit photo : Damien Lamproie

Son ami Francis n’a pas eu le temps de prendre de photos mais a aussitôt saisi l’importance de l’instant : « Je connaissais la légende du bitard dans le marais, et j’ai aussitôt pensé à lui quand j’ai vu la physionomie étrange de cette créature… »

Le bitard : une légende devenue vraie ?

Le bitard est connu depuis bien longtemps dans le Marais Poitevin. A l’origine, il est réputé comme animal « attrape-couillons » car de nombreux locaux s’amusaient à lui donner la vocation de « plus beau trophée de chasse du marais » auprès des chasseurs crédules venus d’autres régions. Il est décrit comme un animal « à peine trois fois plus gros qu’un beau lièvre selon « Les contes de la Pigouille » de l’auteur coulonnais Louis Perceau.

bitard dahu marais poitevin
Crédit photo : Damien Lamproie

Nombreuses furent les victimes de ce canular qui ont tenté leur chance dans le froid nocturne à attendre que des bitards viennent se prendre dans les pièges tendus à cette occasion. Certains chasseurs ont cependant rapporté en avoir déjà vu de nuit, mais ils sont si malins parait-il, qu’ils évitent systématiquement les pièges et déguerpissent dans les talus en poussant des cris stridents au ton moqueur semblable à celui d’une hyène.

C’est donc une grande première que viennent de réaliser les deux amis. Une nouvelle espèce pourrait bientôt faire son entrée dans le monde animal répertorié par l’homme. Il faudra auparavant que le CMPA* vérifie et confirme l’authenticité des récits et des photos en questions.

Jean Carassin – Pour le Blog du Marais Poitevin

*Comité Maraichin du Poisson d’Avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer