Le Vanneau – Photos aériennes

6-Vue-aérienne-sur-le-village-de-Le-VanneauLundi 13 Juillet 2015, il est environ 08h30 et je suis en train de survoler, avec l’aide de mon paramoteur, le Marais Poitevin et plus particulièrement le village de « Le Vanneau » dans le département des Deux-Sèvres en Région Poitou-Charentes. J’oscille entre une altitude de 150 à 300 mètres pour photographier le village, ses maisons et le marais qui l’entoure.

De là-haut, nous avons une belle vue sur l’église Saint Eutrope construite durant le 19ème siècle. La conche de la Belette est facilement repérable et prolonge le village avec son alignement de maisons traditionnelles le long du canal.

1-Marais-Poitevin-proche-de-Le-Vanneau 2-Marais-Poitevin-proche-du-village-de-Le-Vanneau

Dans les alentours, les parcelles du marais mouillé affichent leurs alignements de peupliers et de frênes têtards. En cette période estivale, depuis les airs, on peine à deviner l’emplacement des canaux cachés sous la végétation.

4-Le-Vanneau-dans-le-Marais-Poitevin 5-Village-de-Le-Vanneau-dans-la-Venise-Verte

Chaque année, les Venneliens et Venneliennes (noms des habitants du Vanneau) organisent le dernier samedi de juillet, leur traditionnel « Marché sur l’eau ».  Dans le port communal est organisé une reconstitution historique de ce qu’était la vie dans le Marais Poitevin autrefois. On y observe à loisir le défilé des barques chargées de légumes, nasses à anguilles, paniers en osier, fleurs et animaux.

7-Village-de-Le-Vanneau---Marais-Poitevin 8-Village-de-Le-Vanneau-dans-le-marais-mouillé

C’est également au Vanneau que fut tourné le documentaire Vana Aqua réalisé par Julie Dugué et Laurent Marboeuf. Le documentaire de 52 minutes s’attache à mettre en avant le problème actuel de gestion de l’eau dans la Venise Verte en donnant la parole à des habitants du Vanneau, témoins de ce bouleversement depuis une trentaine d’années.

9-Vue-aérienne-église-de-Le-Vanneau

Vous avez aimé cet article ? Participez à la promotion du blog du Marais Poitevin en partageant l’article sur les réseaux sociaux ou en laissant un commentaire en bas de page ! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *