La lentille d’eau – un tapis végétal

Lentilles d'eau sur un canal du Marais Poitevin

Lentilles d'eau dans le marais PoitevinNon, la lentille d’eau n’a rien a voir avec la lentille cultivée que nous consommons !

Non, ce n’est pas du gazon que vous voyez à la surface de l’eau ! Ça peut fait sourire, et pourtant on ne compte plus les badauds et les animaux (chiens notamment) s’étant retrouvés à l’eau, dupés par ce tapis végétal de surface qui imite l’apparence d’un beau gazon anglais.

La lentille d’eau est une petite plante aquatique flottante composée d’une ou plusieurs feuilles et de racines. La plante flotte librement à la surface de l’eau et se déplace au gré du courant. Elle est devenue au fil des années un des symboles du Marais Poitevin. Cette plante aquatique a besoin d’eaux stagnantes pour se développer. Le Marais Poitevin offre donc un cadre parfait pour son épanouissement, que l’on retrouve surtout durant les périodes estivales sur de nombreux canaux du marais.

Les différentes espèces de lentilles d’eau

Il existe 6 espèces de lentilles d’eau visibles dans le Marais Poitevin dont les plus courantes sont :

  • la petite lentille d’eau (lemna minor) : (1 à 3 mm de diamètre pour la feuille)
  • la Lentille d’eau bossue (lemna gibba) : entre 2 et 5 mm de longueur – 1 seule racine
  • la Lentille d’eau sans racines (wolffia arhiza) : la seule à ne pas avoir de racines – très rare et quasiment invisible à l’œil nu – moins d’1 mm
  • la Lentille d’eau à racines nombreuses (lemna polyrhiza) : feuille jusqu’à 1 cm – environ 5 à 15 racines
  • la Lentille minuscule (lemna minuscula) : importée d’Amérique (Californie) et observée en France dès 1966 – encore plus petite que la petite lentille d’eau.
  • la Lentille d’eau trilobée (lemna trisulca) : petite taille de 5 à 15 mm. En voie de disparition dans le Marais Poitevin.

Petites lentilles d'eau dans le Marais Poitevin

Le cycle de vie de la lentille d’eau

La lentille d’eau est surtout visible dans le Marais Poitevin durant les périodes estivales (mai à septembre) avec un pic de prolifération en Août. Cette plante aquatique a en effet besoin de soleil et de chaleur pour grandir.

Une lentille d’eau mère se dédouble et donne naissance à deux lentilles d’eau filles. Au bout d’environs 6 jours, celles-ci se détachent alors de la lentille mère pour aller également se dédoubler à leur tour. Cette plante aquatique est réputée pour sa vitesse importante de reproduction. En 1 mois, avec de bonnes conditions d’ensoleillement et de matière organique, une seule plante peut ainsi donner naissance à 32 autres plantes !!

Jour 1 : 1 lentille
Jour 6 : 2 lentilles
Jour 12 : 4 lentilles
Jour 18 : 8 lentilles
Jour 24 : 16 lentilles
Jour 30 (1 mois) : 32 lentilles

A la fin de l’été, une partie des lentilles d’eau survivent en se laissant couler au fond de l’eau pour aller se fixer sur la vase. Elle remonteront à la surface dès les premières chaleurs et rayons du soleil du printemps suivant pour entamer un nouveau cycle de reproduction.

Lentilles d'eau dans le Marais Poitevin

Une plante aquatique contestée

Parfois, lors de périodes de fortes chaleurs estivales, les lentilles d’eau occupent toute la surface de l’eau et vont même jusqu’à se superposer. Cette couche végétale peut atteindre une épaisseur de plusieurs centimètres (jusqu’à 5 cm). Ce tapis végétal empêche les rayons du soleil de pénétrer dans l’eau. La photosynthèse des plantes aquatiques s’en trouve ainsi pénalisée et ces plantes produisent moins d’oxygène ce qui pénalise l’épanouissement et la survie de la flore et la faune aquatique présentes sous la surface de l’eau.

Dans le Marais Poitevin, l’écoulement lent des eaux jusqu’à la mer (et donc des lentilles d’eau) permet d’enrayer en partie cette prolifération estivale.

Canal rempli de lentilles d'eau dans le Marais Poitevin

Les bienfaits de la lentille d’eau

La lentille d’eau est une plante aquatique qui se nourrit de matière organique et notamment des nitrates et nitrites présents dans l’eau douce.

Cette plante participe donc fortement à la phytoépuration de l’eau du marais rendant celle-ci propre à la vie aquatique (la présence de loutres dans le Marais Poitevin permet de le constater). Elle n’est pas comestible pour l’homme mais de nombreux oiseaux aquatiques (canards et cygnes notamment) et poissons en sont très friands.

Canal plein de lentilles d'eau dans le Marais Poitevin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *